Selon un sondage de blick.ch, 75% de la population suisse souhaite la promotion des génériques.
Les patients et assurés suisses ne veulent pas que le libre-choix des médicaments qui ont perdu leur brevet soit limité
Sur l’ensemble du marché qui leur est ouvert, la part des génériques en volume est d’environ 57%.

«Les génériques coûtent moins cher mais ont tout de même une grande valeur»

Les thérapies médicamenteuses éprouvées nous aident à conserver notre santé et notre qualité de vie. En revanche, la hausse des dépenses de santé pèse de manière croissante non seulement sur les finances publiques mais aussi sur celles des familles suisses. Les génériques, interchangeables avec la préparation originale mais à des prix nettement inférieurs, représentent la solution appropriée à ce problème.

Intergenerika s’est fixé pour mission de soutenir un cadre politique et économique capable de garantir aux patients, aux médecins et au système de santé la contribution durable des génériques à la réduction des coûts.